LC TESSENDERLO SOUTIENT UN PROJET SCOLAIRE DE SENSIBILISATION CHIENS GUIDES

LC TESSENDERLO SOUTIENT UN PROJET SCOLAIRE DE SENSIBILISATION CHIENS GUIDES

9 mars 2020

Ils sont déjà trois à Tessenderlo, les utilisateurs de chiens-guides pour aveugles. Chaque jour, ils peuvent compter sur leur fidèle compagnon à quatre pattes pour leur mobilité. Néanmoins, leur expérience montre qu’il est encore nécessaire de sensibiliser les gens à ces chiens et à leur travail. Le Lions Club Tessenderlo est heureux de contribuer à cette sensibilisation et soutient donc le projet autour du livre « Mes yeux sont tes yeux » dans les écoles locales.

Les chiens d’aveugle et de malvoyant, qui soutiennent la mobilité des personnes aveugles et malvoyantes, sont préparés dès l’âge du chiot aux tâches spécifiques qui les attendent.  A l’issue de cette longue période de formation, ils suivent, avec leur propriétaire, une formation intensive de plusieurs semaines afin d’apprendre à travailler ensemble. Cette initiative est un très bon point de départ pour améliorer la mobilité des aveugles et les malvoyants. Mais il reste encore du travail à faire.

Peter, qui est accompagné de son labrador noir Cas depuis août dernier, est d’accord : « Les gens pensent tous que nos chiens sont très doux, mais souvent ils ne savent pas qu’ils ne sont pas autorisés à leur parler ou toucher pendant le travail. Même sur la route, je constate chaque jour que les gens ne savent pas comment réagir à notre présence ».

Le Centre belge pour chiens-guides de Tongres connaît la problématique très bien et a développé un projet de sensibilisation. Dans le livre « Mes yeux sont tes yeux », destiné aux élèves de troisième année, les enfants apprennent à connaître la vie d’un chien d’aveugle et de son maître. Non seulement les enfants apprennent très tôt à s’occuper des chiens d’aveugle, mais ils partagent aussi ces connaissances avec leurs parents, leur famille et leurs amis avec leur enthousiasme de jeunesse.

Le vendredi 6 mars, plus de 180 livres ont été distribués aux écoles participantes : HARTeLU(s)T, Regenboogschool et De Lettertrein. Comme le Lions Club de Tessenderlo a financé les livres, les écoles peuvent les garder. De cette façon, le projet peut être répété chaque année. Ninja (enseignante Regenboogschool) a déjà contaté que l’enthousiasme ne reste pas dans les murs de l’école. « J’ai commencé l’histoire des chiens d’aveugle dès la Journée mondiale des animaux en octobre. Les élèves ont alors appris à connaître mon chien. Entre-temps, nous avons construit toute une histoire autour de ce projet. Lorsque les enfants, en partie grâce au livre, sauront exactement comment s’y prendre avec un chien d’aveugle, Peter, avec son chien, leur rendra visite. En attendant, les élèves ont déjà collecté des dizaines de sacs de bouchons pour l’action de la BCG avec un enthousiasme débordant. Cette action est une initiative du BCG (Centre belge pour les chiens-guides). Le recyclage des bouchons leur permet de disposer d’un financement supplémentaire pour payer la formation des chiens d’aveugle. Les crèches de Tessenderlo mettent également la main à la pâte et ont ouvert un point de collecte bouchons.

Vous pouvez également acheter le livre de Ruth Wielockx et Julius Schellens dans la plupart des librairies ou en ligne. L’info sur la campagne bouchons est disponible sur le site www.dopjesactie.be. Toutes ces initiatives contribuent à assurer une mobilité plus sûre pour les aveugles et les malvoyants.

PHOTO

Photo de la remise des livres. Les directeurs et quelques étudiants de De Lettertrein, Regenboogschool & Hartelust avec le chien guide Cas et son propriétaire.

INFOS

Plus d’informations sur le livre « Mes yeux sont tes yeux » :

Une combinaison de faits intéressants et d’une belle histoire de journal intime, où l’on apprend tout sur les chiens d’aveugle. Julius est un utilisateur de chien-guide et Ruth est une éleveuse de chiots. Dans ce livre, vous suivez Rino, un chiot qui est entraîné à devenir un chien d’aveugle. Comment vont les choses dans sa famille d’accueil ? Qu’est-ce qu’il apprend au centre de formation ? Et que peut-on faire quand on rencontre un chien d’aveugle dans la rue ? Vous allez l’apprendre ! De plus, vous pouvez lire dans le journal de Rino ce qu’il pense lui-même de ses tâches et de sa vie avec son propriétaire.